Share

Benzema offre la victoire au Real face au Bayern

Le Real à la hauteur

Un but de Karim Benzema a offert la victoire au Real Madrid, mercredi soir à Santiago-Bernabeu face au Bayern Munich (1-0), dans ce choc des demi-finales de la Ligue des champions. Le suspense est maintenu avant le retour en Bavière mardi prochain.

Real-Bayern oblige, il y avait ce mercredi sur la pelouse du stade Santiago Bernabeu, théâtre d’une affiche de rêve entre deux des plus beaux palmarès européens, plus d’étoiles que dans le ciel de Madrid. Au final, les astres madrilènes se sont révélés être plus scintillants que leurs homologues bavarois, battus dans la capitale espagnole (1-0), pour ce qui constitue leur deuxième défaite dans cette campagne 2013-14, après le revers à la maison face à Manchester City (2-3), en phase de poules. Un revers qui obligera les joyeuses troupes de Pep Guardiola à s’imposer devant leur public de l’Allianz Arena dans une semaine.

Dominés dans les grandes largeurs en début de match, les Madrilènes ont profité d’un contre éclair pour débrider la rencontre, par l’intermédiaire de Karim Benzema, servi sur un plateau par Coentrao, lui-même parfaitement lancé dans la profondeur par CR7 (1-0, 19e). Réaliste le Real ? Pas tant que ça, Ronaldo (26e), d’abord, et Di Maria (41e), ensuite, tous deux esseulés dans la zone de vérité, ayant mangé la feuille à tour de rôle et loupé le but du break qui aurait pu leur permettre de regagner les vestiaires avec une bonne dose de confiance sous les crampons.

free football betting tips free betting tips from oddslot professional soccer betting picks uk

Double-double pour Benzema

Peu inspiré pour son retour à la compétition après trois semaines d’absence, le Ballon d’Or 2014 a vu Manuel Neuer repousser ses deux tentatives après la pause, aux 48e et 69e. Préservé par Carlo Ancelotti, il a cédé sa place à un quart d’heure du coup de sifflet final (73e), en même temps qu’un Franck Ribéry fantomatique, loin de son niveau de jeu habituel. Du banc de touche, CR7 a vu les champions d’Europe en titre passer la seconde en fin de match mais ni Müller (81e), ni Götze (85e), remplaçant de luxe, n’ont été en mesure de trouver la faille.

Le même Müller aura glacé le sang du public de Bernabeu dans le temps additionnel en s’écroulant dans les six mètres madrilènes après un contact peu évident avec Xabi Alonso. Plus de peur que de mal au final pour les Merengues. Muet depuis près de 660 minutes, Karim Benzema, auteur de son cinquième but en C1 cette saison (pour 5 passes décisives), et ses coéquipiers auront su tenir ce court mais précieux avantage au score. Un avantage qui permet aux Socios de la maison blanche de continuer à rêver de la tant convoitée décima. Le Bayern, qui avait évincé le Real Madrid de la plus prestigieuse des compétitions européennes il y a deux ans au même stade de la compétition, devra montrer davantage à la maison pour espérer inverser la tendance.

Par Martin Roy
Football.fr

Laisser un commentaire