Share

Liste des Éléphants au Mondial 2014: Vers une sortie définitive d’Emmanuel Eboué ?

FRAT-MAT (RCI) – Pour ce énième match, l’entraîneur national avait fait confiance en défense à sa vieille garde (ndlr: Kolo, Zokora, Boka, Bamba) à laquelle il avait adjoint de jeunes loups tels Serge Aurier, Angoua Benjamin ou encore Jean Daniel Akpa, ignorant une fois de plus Emmanuel Eboué, le défenseur de Galatasaray.

Liste des Eléphants au Mondial 2014: Vers une sortie définitive d’Emmanuel Eboué ?

Le dernier match de préparation de la Côte d’Ivoire pour le Mondial 2014 remonte au mercredi 5 mars 2014 où Sabri Lamouchi et ses hommes avaient opposé une farouche résistance aux « diables rouges » de Belgique contraignant la 11ème meilleure formation Fifa au nul (2-2) au stade Baudouin 1er de Bruxelles.

Pour ce énième match, l’entraîneur national avait fait confiance en défense à sa vieille garde (Ndlr: Kolo, Zokora, Boka, Bamba) à laquelle il avait adjoint de jeunes loups tels Serge Aurier, Angoua Benjamin ou encore Jean Daniel Akpa, ignorant une fois de plus Emmanuel Eboué, le défenseur de Galatasaray.

Cependant,  cette mise à l’écart de l’ex-joueur d’Arsenal prête à confusion. Aux abonnés absents en sélection nationale depuis un moment, Emmanuel Eboué est un élément clé dans le bastion défensif de Galatasaray où il est titulaire indiscutable et à maintes fois fleurté avec le brassard de capitaine. Ce qui n’est pas donné à n’importe quel joueur au haut niveau professionnel.

Et au regard de ce que produit l’arrière droit du coach Roberto Mancini en championnat comme en ligue des champions (Ndlr : Eboué et Galatassaray sont tombés en 1/8ème de finale face à Chelsea), il parait judicieux pour l’entraîneur Sabri de fédérer  avec l’expérience du joueur afin de colmater les brèches dans la ligne arrière des Éléphants. Car, des lacunes, il y en a. Or au Brésil, le problème du onze ivoirien pourrait venir de la ligne arrière, un secteur où il faudra être costaud, volontaire, polyvalent et offensif. Des atouts que possède Eboué sans oublier ses montées rageuses.

Pour l’instant, personne ne parle puisque le sélectionneur national « marche sur des œufs sans les casser ». Mais de là à une élimination précoce des Éléphants au pays de la « Samba », des langues pourraient alors se délier et de vieux dossiers pourraient ressurgir avec en tête celui de l’ancien pensionnaire de l’Académie MimoSifcom et d’Arsenal.

Alain Zama.

Laisser un commentaire