Share
Côte d’Ivoire : Charles Blé Goudé domine la Une des journaux ivoiriens

Côte d’Ivoire : Charles Blé Goudé domine la Une des journaux ivoiriens

APA – Charles Blé Goudé, ancien leader de la galaxie patriotique, mouvement proche de l’ex-président Gbagbo, détenu à la Cour Pénale internationale (CPI) domine la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus sur le territoire national ivoirien, après l’audience de l’annonce des charges contre lui.

«CPI : Bensaouda accepte un arrangement pour Blé Goudé », annonce Soir Info quand L’Inter, quotidien indépendant du même groupe de presse, indique que « Blé Goudé est déclaré indigent ».

Le Temps, proche du Front populaire ivoirien (FPI) s’extase en affichant « Blé Goudé remporte une grande victoire ». Le confrère croit savoir « pourquoi Bensaouda s’acharne sur Gbapê+ ndlr : autre sobriquet de Blé Goudé+ et Simone Gbagbo ».
Pour Le Quotidien d’Abidjan,favorable à l’opposition « Blé Goudé fait fuir Bensaouda » et donne la parole à l’avocat de l’ancien leader de la galaxie patriotique, Me Kaufman qui réclame la libération de Blé Goudé« si le Parquet n’a rien contre mon client » là où Le Mandat, proche du PDCI indique que « Blé Goudé est renvoyé au 6 novembre ».
L’Expression, proche du pouvoir, dévoile « le deal que Gbagbo et Blé Goudé ont passé » à la CPI. « Blé Goudé ne veut pas moisir en prison » affiche Le Nouveau Courrier d’Abidjan rapportant les propos de Me Kaufman, l’avocat du prévenu.
Pour Aujourd’hui, proche du FPI, c’est un « coup de tonnerre à la CPI » où le « Procureur avoue ne pas avoir de preuves contre Charles Blé Goudé ».
LG Infos, favorable à l’ex-Président Laurent Gbagbo renchérit pour dire « Bensouda confesse son impuissance ». Ce qui fait écrire à Révélation que « le dossier de Blé Goudé coince déjà Bensaouda ».
La célébration de la fête du 1er mai, la Fête du travail, n’a pas échappé à la presse ivoirienne.
« Un nouveau Code du travail, cette année » affiche Fraternité-Matin, le quotidien à capitaux publics, rapportant les propos du Premier ministre Kablan Duncan au cours des festivités qu’il présidait. « Fête du 1er mai : Duncan rassure les travailleurs » se réjouit Le Patriote, proche du parti présidentiel.

Pour L’Inter, ce sont « des promesses du gouvernement aux travailleurs », là où Le Nouveau Réveil, proche du PDCI, indique « les réponses rassurantes de Duncan aux travailleurs » sur les questions de la cherté de la vie, du dialogue social, de l’emploi… Pour Soir Info, « le gouvernement rassure les centrales syndicales ».

Dans la foulée, ce quotidien rapporte, en faits divers, qu’« un frère ouvre au couteau le ventre de son cadet » pour l’empêcher de se faire recenser.

  HS/ls/APA

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.