Share
Sénégal : un meeting pour le retour à Dakar de l’ex-président Wade interdit

Sénégal : un meeting pour le retour à Dakar de l’ex-président Wade interdit

Dakar (AFP) – Un meeting prévu mercredi à Dakar pour le retour au Sénégal de l’ex-président Abdoulaye Wade après 22 mois d’absence du pays a été interdit par les autorités, qui invoquent notamment une “menace de troubles à l’ordre public” dans un arrêté dont l’AFP a obtenu copie mardi.

“Est interdit le meeting programmé par M. Oumar Sarr, coordonnateur national du Parti démocratique sénégalais (PDS, formation de M. Wade, NDLR), prévu le mercredi 23 avril”, stipule cet arrêté signé du préfet du département de Dakar, Alyoune Badara Diop.

Le rassemblement devait se tenir de 14H00 à 19H00 locales (et GMT) près du centre-ville, dans la foulée de l’accueil à l’aéroport d’Abdoulaye Wade, qui a dirigé le Sénégal douze ans, de 2000 à 2014.

Le meeting est interdit en raison notamment d’un “risque d’entrave à la libre circulation des personnes et des biens sur un axe routier stratégique” et d’un risque avéré d’infiltration de la manifestation par des individus mal intentionnés”, explique l’arrêté signé par le préfet Diop.

Les “motifs” de l’interdiction comprennent aussi un “risque de transformation du meeting en cortège non autorisé sur la voie publique” et une “menace de trouble à l’ordre public”, d’après le document, qui menace de sanction toute infraction à ses dispositions.

Le PDS a été informé de l’interdiction du meeting il s’y conformera, tout en faisant “respecter (son) droit”, a déclaré à l’AFP un de ses responsables, El Hadji Amadou Sall.

“Ni Wade, ni le PDS ne violeront la loi.On ne violera pas la loi mais on fera respecter notre droit”, a affirmé M. Sall.

“On ne fera pas de cortège, pas de meeting, mais personne ne peut interdire aux Sénégalais” qui le souhaitent “de réserver un accueil populaire à Abdoulaye Wade”, a-t-il dit.

Abdoulaye Wade, 87 ans, a quitté le pouvoir suite à sa défaite au second tour de l’élection présidentielle, le 25 mars 2012, face à Macky Sall, son ex-Premier ministre devenu son adversaire.

Il avait quitté Dakar en juillet 2012 pour s’installer avec son épouse à Versailles, en région parisienne.Depuis lors, il n’est pas revenu au Sénégal.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.